Genre

« On oppose généralement le sexe comme ce qui relève du biologique et le genre (gender en anglais) comme ce qui relève du social. […] Les sociétés humaines, avec une remarquable monotonie, sur-déterminent la différenciation biologique en assignant aux deux sexes des fonctions différentes (divisées, séparées et généralement hiérarchisées) dans le corps social en son entier. (Ref. : Nicole-Claude Mathieu, « Sexe et Genre », Dictionnaire critique du féminisme, PUF, 2000, p.191 et 192).
« Le genre est mentionné au singulier, et non pas les genres au pluriel ; c’est qu’il s’agit du genre comme principe de division. « Le genre est le système de division hiérarchique de l’humanité en deux moitiés inégales. » (Ref. : « Christine Delphy : « Penser le genre ». Note de lecture par Françoise Armengaud », Nouvelles Questions Féministes, 2002/1 (Vol. 21), p. 126-133. DOI : 10.3917/nqf.211.0126. URL :https://www.cairn.info/revue-nouvelles-questions-feministes-2002-1-page-126.htm)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *